lundi, février 16, 2009

Haïti : ils en sont réduits à manger de la boue

En ce début d'année 2009, ce sont les images terribles et effrayantes venues de la première république noire qui retiennent notre attention. Haïti, le pays de Toussaint Louverture, jette ses fils et filles dans l'enfer de la boue. Cette fois ci il n'est plus question "des tonton macoutes" ou encore de "duvaliérisme". L'enfer qui frappe nos frères haïteiens est celui de la faim, la seule chose qui leur reste à manger, c'est la terre. La honte de toute une nation, le desespoir de tout un peuple.

"Quand il n’y a rien à manger, il y a encore de la terre. Le mélange, avec un peu d’eau, du sel et de la matière grasse végétale, donne une masse boueuse lisse. Découpée en rondelle plate et séchée au soleil, elle devient une sorte de « biscuit », « pas appétissant et qui donne des maux de ventre », disent ceux qui en dégustent. Mais c’est bien le seul repas que prennent des milliers de Haïtiens trois fois par jour depuis quelques semaines. Autant dire que Haïti n’en finit pas sa descente aux enfers"


3 commentaires:

Achille a dit…

Toujours ces memes sujets dans ces blogs d afrocentristes. Le sensassionel pour se faire de lèaudience.

CNX a dit…

Bonjour Monsieur

Si le sensationalisme consiste à parler de ce qui nous fait mal en tant que Nèggre, alors oui je revendique à cor et à cri le sensationalisme. A bon entendeur salut.

cnx a dit…

Si la souffrance des tiens ne te concerne en rien, alors tu peux passer ta route.